img uni


accueil titre

Crédits: "gauche" Chanel Doré, "centre" Andréanne Charpentier, "droite" Mike Van Ee


La CIDDHU

La Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM (CIDDHU) est une activité académique menée par des équipes d’étudiant(e)s sous la supervision directe d’avocats - professeurs, dans le cadre de laquelle sont entreprises diverses initiatives de promotion et de protection des droits de la personne de par le monde, en collaboration avec  plusieurs organisations non gouvernementales (ONGs).  

Pour en savoir plus, lisez notre nouvelle brochure: Presentation_CIDDHU.pdf


Actualité

Lancement du rapport annuel 2013-2014

L'équipe de la CIDDHU vous invite au lancement de son rapport annuel 2013-2014 qui aura lieu mercredi le 19 novembre 2014 à la Salle des Boiseries de l’UQAM, local J-2805 situé au 405 rue Ste-Catherine Est.
Lors de cette soirée, qui sera suivie d'un vin et fromage, nous aurons le grand plaisir de présenter à nos invités les dossiers traités durant l'année 2013-2014 réalisés en collaboration avec nos partenaires internationaux. De plus, des étudiant(e)s témoigneront de leur expérience terrain et expliqueront l'impact de leur participation à la CIDDHU sur leur parcours académique et professionnel. Il y aura entre autres une présentation d’une étudiante de son expérience dans le cadre d’un projet portant sur la violence faite aux femmes à St Vincent et les Grenadines et une présentation d’un étudiant ayant fait un stage au Centro Cultural Dominico-Haitiano en République dominicaine suite à son passage à la Clinique.

Au plaisir de vous y voir!

Pour toutes questions veuillez communiquer avec la coordination à l’adresse suivante : coordination.ciddhu@gmail.com


Rapport parallèle sur la violence faite aux femmes et aux filles à St Vincent et les Grenadines

En novembre 2014 la CIDDHU a soumis au Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes un rapport parallèle dénonçant la violence faite aux femmes à St Vincent et les Grenadines. Sous la supervision directe de Pr Mirja Trilsch, ainsi que de Me Catherine Lafontaine et de Me Michelle Langlois, deux équipes d’étudiant(e)s ont travaillé sur ce rapport durant la session d’automne 2013 et d’hiver 2014. Ce rapport parallèle a été produit en collaboration entre la CIDDHU et la St Vincent and the Grenadines Human Rights Association. Les auteur(e)s tiennent à remercier toutes les organisations et personnes qui ont contribué à ce projet. Un remerciement tout spécial va au Mouvement contre le viol et l’inceste et la Maison Bleue pour avoir alerté la CIDDHU sur le problème de la violence faite aux femmes à St Vincent et les Grenadines.

Pj : Rapport parallèle sur la violence faite aux femmes et aux filles à St Vincent et les Grenadines (en anglais)


La défense des droits des migrants dans les Amériques : l’affaire du « Massacre de Guayubin »

Le 21 novembre dernier avait lieu cette conférence organisée conjointement par la Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM (CIDDHU), la Revue québécoise de droit international (RQDI) et Projet Migrant.

La conférence se voulait l’occasion de discuter de l’important précédent que constitue, pour la défense des droits des migrants, la décision de la Cour interaméricaine des droits de l’Homme dans l’affaire Nadège Dorzema et autres contre la République Dominicaine (« Massacre de Guayubin »). Après un mot de bienvenue de la coordonnatrice de la CIDDHU, Julie Carlesso, la conférence fut officiellement ouverte et modérée par la directrice de la CIDDHU, Prof. Mirja Trilsch.

Le professeur de l’UQAM et principal avocat sur le dossier Guayubin, Bernard Duhaime, a participé à la conférence, de même que Me Christopher Campbell-Duruflé, également avocat au dossier, ainsi que d’anciennes étudiantes de la CIDDHU. Nous avons également eu la chance d’avoir Mario Lopez, avocat sénior à la Commission interaméricaine des Droits de l’Homme, venu nous présenter une allocution de la Commissaire Dinah Shelton (qui n’a malheureusement pas pu assister à l’événement, dû à des circonstances hors de son contrôle).

Le directeur de la Revue québécoise de droit international, le professeur de l’UQAM François Roch, a également procédé au lancement d’un numéro hors-série consacré à cette affaire.

La conférence et le lancement ont été suivis d’un cocktail qui a permis au public d’échanger avec les participants de l’événement.

Près de 100 personnes ont assisté à l’événement qui fût un réel succès.

Merci à tous pour votre intérêt et votre appui à la cause des droits des migrants!

Rappel du cas :

Lors du tristement célèbre « Massacre de Guayubin », sept Haïtiens ont perdu la vie et plusieurs autres ont été blessés. Certains des survivants été expulsés collectivement et arbitrairement de République Dominicaine, sans formalité. Les faits avaient été portés devant les tribunaux militaires dominicains, qui ont innocenté les responsables, malgré les demandes répétées des victimes de se faire entendre devant les tribunaux civils. Les représentants des victimes ont saisi les instances du système interaméricain de protection des droits de la personne en 2005.

Le 24 octobre 2012, dans la célèbre affaire Nadège Dorzema et autres contre la République Dominicaine, la Cour interaméricaine des droits de l’Homme a condamné l’État dominicain pour avoir attaqué, exécuté et blessé arbitrairement une trentaine de migrants haïtiens en juin 2000. La Cour a ordonné à la République dominicaine l’octroi de plusieurs centaines de milliers de dollars en réparation aux victimes et à leurs représentants.

Cette condamnation n’aurait pu être possible sans le travail acharné de la Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM (CIDDHU), du professeur de la Faculté de science politique et de droit de l’UQAM, Bernard Duhaime, du Groupe d’appui aux rapatriés et réfugiés (GARR) et du Centre culturel dominicain haïtien (CCDH).

Pour visionner le procès qui s’est déroulé au Costa Rica le 21 juin dernier :
http://vimeo.com/44553160

Pour accéder au communiqué de presse de la Cour interaméricaine des droits de l’Homme :
http://www.corteidh.or.cr/docs/comunicados/cp_30_12_esp.pdf

La Revue québécoise de droit international:
http://www.sqdi.org/fr/revue.html

Projet Migrant:
La mission centrale du Projet Migrant est la défense et la promotion des droits économiques, sociaux, culturels, civiques et politiques des travailleurs haïtiens et leur descendance vivant en République dominicaine.
https://fr-ca.facebook.com/ProjetMigrant

Renseignements :
Clinique internationale de Défense des Droits Humains de l’UQAM (CIDDHU)
Tél. (+1) (514) 987-3000 poste 3892
coordination.ciddhu@gmail.com



Conférence CIDDHU - Mécanismes pour la résolution des différends en matière de droits humains et d'activité économique

Cette conférence-midi express sera présentée par Julie Dubé-Gagnon et deux étudiantes de la CIDDHU, Audrey Mackay et Souad Martin-Saoudi. Elle aura lieu lundi le 10 décembre à 12h45 au local A-1715.

Leur rapport intitulé "LEGISLATIVE FRAMEWORK AND ACCOUNTABILITY MECHANISMS CANADIAN MINING OPERATIONS IN CANADA AND ABROAD" sera disponible sur le site web de la CIDDHU sous peu.


La CIDDHU obtient un jugement favorable dans l'affaire Guayubin

Plus de douze ans après le « Massacre de Guayubin », la Cour interaméricaine des droits de l’homme a condamné, le 24 octobre dernier, l’État dominicain pour avoir attaqué, exécuté et blessé arbitrairement une trentaine de migrants haïtiens en juin 2000, dans la célèbre affaire Nadège Dorzema et autres contre la République Dominicaine. Cette condamnation n’aurait pu être possible sans le travail acharné de la Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM (CIDDHU), du professeur de la Faculté de science politique et de droit de l’UQAM, Bernard Duhaime, du Groupe d’appui aux rapatriés et réfugiés (GARR) et du Centre culturel dominicain haïtien (CCDH). 

Pour en savoir plus


Nouveau rapport CIDDHU sur la discrimination intersectionnelle

La CIDDHU est fière de présenter le rapport "Femmes autochtones au Canada: discrimination intersectionnelle et droit à l'identité". Ce rapport a été préparé par des étudiantes de la CIDDHU, dans le cadre du Projet jurisprudence.

Le rapport a été présenté à la Commission interaméricaine des droits de l’homme (CIDH) à Washington D.C., le 28 mars 2012, dans le cadre d’une audience thématique sur la double discrimination vécue par les femmes autochtones des Amériques. À cette occasion, la version espagnole fut présentée conjointement avec les rapports traitant de la même problématique et préparés par des groupes de défense des droits de la personne du Mexique, de la Colombie et de l’Argentine .  

Les auteures tiennent à souligner la collaboration et la perspective apportée par l’organisation Femmes Autochtones du Québec, ainsi que la supervision de Me Marc Perron. La diffusion de ce rapport vise notamment la sensibilisation à la problématique de discrimination institutionnalisée que subissent les femmes autochtones.  

Vous pouvez consulter le rapport ici.


Lancement du rapport annuel 2011-2012

Le lancement officiel du rapport annuel 2011-2012 de la CIDDHU aura lieu mercredi le 28 novembre à 17h30 au local A-1340 (Pavillon Hubert-Aquin, 400 rue Sainte-Catherine Est).

La soirée, sous forme d'un vin et fromage, nous permettra de présenter les différents dossiers traités durant l'année ainsi que les accomplissements et résultats du travail de nos étudiant-es. Outre la présentation du rapport annuel, deux étudiantes partageront leur expérience au sein du Projet Jurisprudence - un projet d'envergure portant sur la double discrimination vécue par les femmes autochtones des Amériques - et une ancienne étudiante de la CIDDHU, Marie-Claude Fournier, nous parlera de son parcours depuis la Clinique et de son travail auprès d'Avocats sans frontières Canada.

Au plaisir de vous y voir en grand nombre!


Session d'automne 2012

L'équipe de la CIDDHU vous souhaite une bonne rentrée! Cette session, le premier cours FPD5010/FPD5011/JUR7699 aura lieu mercredi le 3 octobre au local A-1340. À bientôt!


La CIDDHU représente les victimes du Massacre de Guayubin devant la Cour interaméricaine des droits de l'homme

La Clinique internationale de défense des droits humains de l'UQAM (CIDDHU), représentée par le Pr. Bernard Duhaime, entame aujourd'hui sa seconde journée d'audience devant la Cour interaméricaine des droits de l'Homme dans le dossier Nadège Dorzema et al. c. République Dominicaine ("Massacre de Guayubin"). Au cours de l'audience tenue au siège de la Cour à San José, au Costa Rica, le Groupe d'appui aux rapatriés et réfugiés (GARR) et le Centre culturel dominico-haïtien (CCDH) feront entendre leurs arguments au nom des 37 victimes d'origine haïtienne et dominicaine impliquées dans le dossier.

"Après 12 ans d'attente presque jour pour jour, les victimes du Massacre de Guayubin tenteront de mettre fin à l'impunité, en témoignant au sujet des atrocités qu'elles ont vécues en obtenant justice et réparation pour elles et celles qui furent froidement abattues" a affirmé Pr. Duhaime, l'avocat en charge du dossier. "Cette tragédie s'inscrit dans un contexte de violation systémique des droits fondamentaux des personnes d'origine haïtienne en République Dominicaine, et plus particulièrement du droit à la non-discrimination et au respect de la personnalité juridique" relève Me Christopher Campbell-Duruflé, également membre de l'équipe de la CIDDHU.

Au cours de l'audience, deux survivants du Massacre seront présents pour témoigner. Les avocats du GARR, CCDH et de la CIDDHU démontreront que ce massacre a eu lieu dans un contexte de discrimination systématique contre les personnes d'origine haïtienne, et prouveront plusieurs violations de droits humains (droit à la vie, à l'intégrité personnelle, à la liberté, à l'égalité, à la personnalité juridique, à la protection judiciaire, etc.). Les demandeurs exigeront, entre autres, des modifications aux lois dominicaines, la tenue d'une nouvelle enquête et de nouveaux procès criminels par les tribunaux civils, de même que des réparations économiques pour toutes les victimes impliquées. Enfin, ils demanderont à la Cour d'ordonner et d'adopter des mesures concrètes pour garantir que ce genre de tragédie ne se reproduise jamais.

Pour regarder l'audience en ligne: www.corteidh.or.cr

Pour lire la version complète du communiqué de presse de l'UQAM: http://http://www.salledepresse.uqam.ca/communiques-de-presse-2012/2598-la-clinique-internationale-de-defense-des-droits-humains-de-luqam-et-le-professeur-bernard-duhaime-defendront-le-cas-nadege-dorzema-et-al-c-republique-dominicaine-a-la-cour-interamericaine-des-droits-de-lhomme.html


Conférence CIDDHU sur la question mapuche au Chili

L'équipe de la CIDDHU vous invite à assister une conférence intitulée "La question mapuche au Chili: Résistances locales et stratégies internationales". La conférence aura lieu mercredi le 21 mars à 18h00 au local A-1715 (UQAM, Pavillon Hubert-Aquin).

Blaise Pantel, Professeur au Département de Sociologie et Science Politique de l'Université Catholique à Temuco au Chili, présentera un bref panorama de la situation mapuche au Chili et les stratégies juridiques et de résistances utilisées à l'international, principalement au sein de la Commission interaméricaine des droits de l'homme et des Nations Unies. Il exposera également le travail de l'ONG Observatorio Ciudadano où il a été Coordonnateur du Programme de Droits Autochtones de 2008 à 2010.

Au plaisir de vous y voir en grand nombre!


Session d'hiver 2012

L'équipe de la CIDDHU vous souhaite une excellente année 2012!
Cette session, le premier cours FPD5010-FPD5011 aura lieu mercredi le 11 janvier au local A-1715. À bientôt!


Conférence CIDDHU - Avocats sans frontières Canada

L'équipe de la CIDDHU vous invite à une conférence intitulée "Le droit guatémaltèque et le droit canadien à la croisée des chemins d'un dossier de crimes de l'humanité". Vous pourrez alors rencontrer Me Edgard Pérez, avocat guatémaltèque qui représente les familles du massacre de Dos Erres, monsieur Ramiro Antonio Osorio Cristales, un survivant du massacre et Me Kahina Ouerdane, conseillère juridique d’Avocats sans frontières Canada (ASFC).

Me Pérez exposera les défis juridiques et les enjeux du travail de litige stratégique dans le domaine des droits humains au Gutaemala à partir de sa propre expérience du cas emblématique de Dos Erres.  Monsieur Osorio Cristales viendra témoigner des faits vécus liés au dossier Dos Erres et exposera les revendications des victimes quant à la suite des procédures judiciaires dans l’affaire Sosa Orantes. Me Ouerdane expliquera le traitement du dossier d’extradition de Mr. Sosa Orantes devant les tribunaux canadiens et les motifs qui donneraient lieu à l’application de la juridiction universelle du Canada dans cette affaire.

La conférence aura lieu  jeudi 1er décembre 2011 à 17h00 au 400 rue Sainte-Catherine Est (local A-1715). Nous espérons vous y voir en grand nombre!


Lancement du rapport annuel 2010-2011

L'équipe de la CIDDHU vous invite au lancement de son rapport annuel 2010-2011 qui aura lieu mercredi le 9 novembre 2011 au 400 rue Sainte-Catherine est, Montréal (Local A-1330). Vous pouvez consulter le rapport ici.

Lors de cette soirée qui sera suivie d'un vin et fromage, nous aurons le grand plaisir de présenter à nos invités les dossiers contentieux traités durant l'année 2010-2011 ainsi que les outils de promotion et de défense des droits humains développés par la CIDDHU en collaboration avec nos partenaires internationaux. De plus, des étudiants témoigneront de leur expérience terrain et expliqueront l'impact de leur participation à la CIDDHU sur leur parcours académique et professionnel.

Le nombre de places étant limité, veuillez confirmer votre présence par courriel à l'adresse: coordination.ciddhu@uqam.ca.  Au plaisir de vous y voir!


Session d'automne 2011

Le premier cours FPD5010-FPD5011 aura lieu mercredi le 31 août à 18h00 au local A-1715.

AVIS AUX INTÉRESSÉS: Il reste quelques places disponibles dans le cours. Si vous souhaitez vous inscrire, vous pouvez contacter votre agente de programme ou écrire à la Directrice de la CIDDHU, Professeur Mirja Trilsch, au trilsch.mirja@uqam.ca.


Entrevue au sujet du projet Wasaiya

Le journal L'UQAM a réalisé une entrevue avec l'ancienne étudiante et coordonatrice de la CIDDHU, Josée-Anne Riverin, maintenant agente de développement au Service aux collectivités (SAC) de l'UQAM. Pour en connaître plus sur le projet Wasaiya, nous vous invitons à consulter l'article.


Yolette Jeanty, directrice de Kay Fanm, récipiendaire du Prix Eleanor Roosevelt

La CIDDHU est très fière d'annoncer que Yolette Jeanty a gagné le prestigieux prix Eleanor Roosevelt. Mme Jeanty est directrice de Kay Fanm, une organisation haïtienne de défense des droits des femmes et un partenaire de longue date de la CIDDHU. Pour en savoir sur Mme Jeanty, consultez cet article.


L'affaire "Guayubin" sera entendue à la Cour interaméricaine des droits de l'Homme

Vendredi le 11 février dernier, l’affaire « Nadège Dorzema et autres (Massacre de Guayubin) contre la République Dominicaine » a été présentée à la Cour Interaméricaine des Droits de l’Homme. Pour plus d'informations, consulter le communiqué de presse (français, anglais, espagnol).


Une ancienne étudiante de la CIDDHU à la radio de Radio-Canada

Vanessa Tanguay, ancienne étudiante et actuellement chargée de projet à la CIDDHU, parle de son expérience lors d'une émission consacrée aux étudiants(es) qui participent bénévolement aux activités dans des cliniques cliniques de droits. Consulter l'émission du 17 novembre.


Audience devant la Commission interaméricaine des droits de l'Homme

Le 25 octobre dernier, en collaboration avec la Ligue des droits et libertés, la CIDDHU a participé à une audience devant la CIDH afin de dénoncer les diverses violations de droits et libertés survenus lors des évènements du G20, à Toronto, en juin dernier.

Pour voir l'audience en ligne, cliquez ici.

Pour consulter le communiqué de presse de la Ligue des droits et libertés.

Pour consulter le rapport remis à la CIDH: français et anglais.


La CIDDHU fait les manchettes

La CIDDHU est très fière de ses étudiant(e)s et de ses réalisations. En effet, la CIDDHU a récemment accueilli un jugement favorable de la Cour interaméricaine des droits de l'Homme dans le cadre du dossier Chitay. Pour en savoir plus.

En outre, vous pouvez entendre Nicolas Abran sur les ondes de CHOQ Fm.


img uni


Natacha Binsse-Masse: In Memoria



Consultez le Rapport annuel 2013-2014 de la CIDDHU

Photo: Mike Van Ee

Photo: Mike Van Ee


UQAM - Université du Québec à Montréal  ›  Mise à jour : 24 novembre 2014